Le complément capillaire, une solution indétectable

Produit médicalisé idéal pour cacher la perte de cheveux, le complément capillaire peut être posé aussi bien par les hommes que par les femmes. Il est impossible de savoir qu’une personne en a eu recours, car cette solution est indétectable.

Certains compléments capillaires sont fabriqués avec des cheveux naturels quand d’autres sont faits avec des cheveux synthétiques. Si vous optez pour une élaboration constituée de cheveux naturels, vous aurez l’impression d’avoir vos propres cheveux. Vous pourrez même les coiffer ou les passer au fer à lisser. Il en est de même pour les prothèses comportant des cheveux synthétiques qui ont été perfectionnés ces dernières années pour offrir un rendu naturel.

De nouveaux cheveux fusionnés à l’aspect naturel

Lorsqu’on pose un complément capillaire, on fusionne de cheveux étrangers avec la chevelure du patient. Le résultat final est toujours parfait et rien ne permet de se rendre compte du travail qui a été fait, la prothèse capillaire étant indétectable. Sa fixation se fait à partir de plusieurs moyens. Il est ainsi possible que des microliens soient utilisés. Ceux-ci sont faits d’attaches miniatures grâce auxquelles les nouveaux cheveux tiennent bien en place et en permanence. Aussi, pour les fixer, on peut utiliser une colle avec de la silicone pour la fixation.

La fusion des nouveaux cheveux avec les anciens se fait tellement bien que le patient peut se permettre de pratiquer les activités les plus mouvementées sans crainte. En toute liberté, il pourra par exemple faire de la baignade. Aussi, cette fusion est sans risque pour le cuir chevelu puisque les membranes spécifiques utilisées pour poser le complément capillaire garantissent une respiration normale de la peau.

Une solution indétectable à entretenir convenablement et régulièrement

Même si le complément capillaire est indétectable, il peut ne plus assurer le rôle qui justifie sa pose en cas d’un entretien incorrect. Il est donc important de faire cet entretien convenablement et régulièrement. À cet effet, toutes les 4 semaines, des champoings adaptés et de l’eau chaude doivent être utilisés pour laver la prothèse faite de cheveux synthétiques. Lors de cette tâche, il est possible qu’une odeur spécifique se dégage des cheveux. Si c’est le cas, l’ajout d’une pincée de bicarbonate de soude dans l’eau de lavage est conseillé. Notez qu’un bon séchage est nécessaire à la fin.

Si vous avez posé une prothèse capillaire comportant des cheveux naturels, l’idéal est d’utiliser de l’eau froide pour le lavage. Un shampoing est aussi important, mais de préférence une élaboration douce. À la fin, un brushing est recommandé afin que le complément reprenne sa forme.

Pour ne pas abîmer votre prothèse capillaire indétectable, évitez d’approcher votre tête vers une source produisant une forte chaleur. Méfiez-vous par exemple du four, du barbecue et de la vapeur d’une eau bouillante. Sachez qu’il n’est pas avantageux de soumettre votre prothèse capillaire à des coiffures trop compliquées, qui imposent de nombreux et intenses actes manuels. Aussi, n’ayez pas l’habitude de pratiquer des jeux où des gens s’amuseront à tirer vos cheveux. Par ailleurs, aérerez votre complément capillaire et augmentez son volume en y passant souvent vos doigts.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *